Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Histoire

 

patrimoine

Image Hosted by ImageShack.us

géographie

Image Hosted by ImageShack.us

112 Cartes Postales 1900 de Tourcoing
1 Carte de Tourcoing en 1750
2 Livres anciens sur Tourcoing


Photos aériennes
de Tourcoing

 

 

histoire


Fichier:Blason comte fr Guines.svg
Comté de Guînes

Image Hosted by ImageShack.us
Maison de Craon
http://www.geocities.com/chasseursarenberg/motivation_du_livre_files/image003.jpg
Maison d'Arenberg

Fondation d'Aremberg


Maison de Ligne
Ligne
http://erwan.gil.free.fr/chroniqfamill/bourlet/blasons/beaufort-artois.gif
Maison de Beauffort
Image Hosted by ImageShack.us
Maison de Hormes

Maison de Mérode

Maison d'Oultremont

Fichier:d'oultremont.gif


Maison d'Harcourt

Maison de Limburg-Stirum
Limburg-Stirum
1 Maison de Gand-Alost (1081-1165)
2 Maison d'Alsace (1166)
image
3 Maison de Bourbourg (1166-1194)
image
4 Maison de Guines (1194-1293)

5 Maison de Mortagne (1294-1346)
5.1 L'imbriglio tourquennois (1346-1371)
6 Maison d'Audregnies
7 Maison de Joigny (1396-1491)

8 Maison de Lannoy (1491-1610)
 blason-hermine.jpg









9 Maison de Croy (1610-1789)
image004.jpg
 










 

galerie

Bonjour & Bienvenue

 

http://imageshack.us/
Vous êtes actuellement
ami(s)
Compteur gratuit
http://imageshack.us/

  contact

 

http://www.edenparc.eu/files/users/3/8/4/0/1/1/8/livre_20d_20or.gif
Le livre d'Or... Réveillez-le !!!

 

 

Livres

Histoire des Seigneurs
de Tourcoing
20 septembre 2013 5 20 /09 /septembre /2013 23:00
Philippe de Riquet de Caraman Chimay et Françoise Peter
mariés le 21 septembre 2012

(Philippe Joseph Marie de Riquet de Caraman Chimay)

prince de Chimay (22e, 1980), prince de Caraman



Né le 12 octobre 1948 à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine)


Parents

Élie de Caraman Chimay, prince de Chimay 1924-1980
Elisabeth Manset 1926-



Marié le 15 octobre 1973 à Paris avec Noëlle Ripert 1948-

divorcés le 11 juin 1987

dont
Charles-Joseph 1974-
Jean 1977-

Remarié le 3 août 1992 à Ixelles avec Christine Goffinet 1952

divorcés


Marié en 3ème noces le 21 septembre 2012 à Chimay avec Françoise Peter Née en 1955

Parents

François-Joseph Peter
Gilberte Van Damme 1921-1999


(témoin: Philippe de Belgique, duc de Brabant 1960-)
Photo : Toutes nos félicitations ! ! ! Philippe de Riquet de Caraman Chimay et Françoise Peter, mariés le 21 septembre 2012. Philippe de Riquet de Caraman Chimay prince de Chimay (22e, 1980), prince de Caraman (Philippe Joseph Marie de Riquet de Caraman Chimay) Né le 12 octobre 1948 à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) Parents Élie de Caraman Chimay, prince de Chimay 1924-1980 Elisabeth Manset 1926- Marié le 15 octobre 1973 à Paris avec Noëlle Ripert 1948- divorcés le 11 juin 1987 dont Charles-Joseph 1974- Jean 1977- Remarié le 3 août 1992 à Ixelles avec Christine Goffinet 1952 divorcés Marié en 3ème noces hier 21 septembre 2012 à Chimay, avec Françoise Peter Née en 1955 Parents François-Joseph Peter Gilberte Van Damme 1921-1999 (témoin: Philippe de Belgique, duc de Brabant 1960-)

 

Le prince Philippe Riquet de Caraman-Chimay, 22ème prince de Chimay, a épousé en troisième noces Françoise Bautier.

 

La cérémonie s’est déroulée à l’hôtel de ville de Chimay, en présence de plusieurs représentants de la noblesse et du prince Laurent de Belgique, ami et témoin du marié.

 

Les habitants de Chimay ont ensuite été conviés à prendre le verre de l’amitié sur la grand-place de la ville.

 

 

Repost 0
Published by Famille de Croÿ - dans de Croÿ-Chimay
commenter cet article
20 septembre 2013 5 20 /09 /septembre /2013 23:00

Image Hosted by ImageShack.us
Devise : "Pour souvenance"
File:Armorial équestre Toison d'or - Antoine de Croÿ.jpg
Antoine Ier de Croÿ
le Grand
 
  1385
Décédé le 21 septembre 1475 à l'âge de 90 ans

 
Il plaçait en sautoir derrière son blason deux bâtons de vermeil fleurdelissés, sommés d'une couronne royale


Chevalier de la Toison d'Or en 1430
(brevet n°16)

Image:Antoinelegrand.jpg
 

Parents

image Marguerite de Craon, dame de Tours-sur-Marne Née vers 1370 - Décédée vers 1420 à l'âge de 50 ans

 


 

dont

 

Marguerite (ou Marie) de Croÿ. Mariée le 7 novembre 1432 en Hollande avec Hendrik IV, Vicomte de Montfoort 

 

 

Remarié le 5 octobre 1432 à Amiens avec Marguerite de Lorraine, dame d'Arschot. Née vers 1420 - Décédée vers 1474 à l'âge de 54 ans

 

dont

 

image Philippe de Croÿ seigneur d'Arschot, comte de Porcien Né vers 1435 - Décédé vers 1511 à l'âge de 76 ans Marié vers 1455 avec Jacqueline de Luxembourg

 

Jeanne de Croÿ Née vers 1435 - Décédée le 18 juin 1504 à l'âge de 69 ans. Inhumée à Meyfenheim, près de son mari. Mariée vers 1454 avec Louis Ier de Bavière (Ludwig I der Schwarze von Wittelsbach) Comte palatin de Zweibrücken Surnommé le Noir, duc de Deux-Ponts et Comte de Veldenz. Décédé le 19 juillet 1489, second fils d'Etienne de Bavière. De ce mariage sont sorties les branches palatines de Landsberg, Neubourg, Birkenfield, Bischweiler, Lutzelstein, Sulzbach et Clébourg, cette dernière éteinte le 11 décembre 1718, en la personne du célèbre Charles XII, roi de Suède, dont Jeanne de Croÿ était la 6ème aïeule


Jean II de Croÿ seigneur du Roeulx, de Beaurain, de Long, de Longpré et d'Hangest sur Somme. Né en 1436 - Décédé en 1505 à l'âge de 69 ans Marié vers 1480 avec Jeanne de Crésecque. Jean II de Croÿ est l'auteur de la branche des comtes de Roeulx, mentionnée en son rang

 

Charles de Croÿ: Mort jeune


Isabelle de Croÿ. Mariée vers 1480 avec Guyon d'Estouteville, chevalier, seigneur de Moyon, de Hambie, de Briquebec et de Gacé, conseillet et chambellan du roi, second fils de Michel, sire d'Estouteville et de Vallemont et de Marie, dame de la Roche-Gyon. L'an 1484, Isabelle de Croÿ obtint, sa vie durant, la jouïssance de la moitié de la terre de Bar-sur-Aube


Jacqueline de Croÿ Décédée le 25 octobre 1486. Inhumée en l' église de Beloeil. Mariée le 16 mai 1472 avec Jean, baron de Ligne, comte de Fauquemberg, pair et maréchal de Hainaut, conseiller et chambellan de Charles Le Téméraire, duc de Bourgogne, puis de l'empereur Frédéric III en 1479, chevalier de l'ordre de la Toison d'Or, fils de Michel, baron de Ligue et de Bonne d'Abbeville de Boubers. Toute la Maison des comtes et princes de ligne (branche aînée) est descendue de ce mariage

 

Marie de Croÿ: Alliée avec Guillaume de Looz, comte de Blanckenheim, fils de Guillaume de Looz dit de Heinsberg et de Marguerite de Moeurs

Remariée avec Georges, comte de Wernembourg. Ce seigneur avait pris le parti de louis XI, roi de France, dans ses guerres contre le duc Maximilien, en Bourgogne et dans le Luxembourg. Marie de Croÿ pendant l'absence du comte de Wernembourg, son mari, se vit assiègée, en 1480, par le commandeur de Chantereyne, dans le fort château de Beaumont. Cette dame soutint le siège comme aurait pu le faire le plus vaillant capitaine. Elle vit ruiner et brûler sans s'émouvoir toute la ville qui environnait le château et ne se rendit enfin que lorsque son mari lui eut fait dire de capituler. Elle obtint de bonnes conditions et il lui fut permis d'emmener trois chariot chargés

 

Jeanne de Croÿ: Religieuse au Moncel, puis aux Cordelières du faubourg Saint-Marceau à Paris. Elle fut élue abbesse de ce dernier monastère en 1510. Décédée en 1512

 

Relation avec Marie de Glymes

 

dont

 

Jeanne (Batarde de Croÿ) Décédée en 1414. Mariée avec Jacques d'Averhoult, seigneur d'Helfaut, en Artois, fils de David II, seigneur d'Averhoult et de Helfaut

 

Filleul: Louis XII d'Orléans, roi de France 1462-1515



Grand Chambellan et premier ministre de
Philip the good.jpg Philippe le Bon, duc de Bourgogne, gouverneur du duché de Luxembourg et du comté de Namur

C'est Antoine Ier le Grand de Croÿ, sous le règne de Philippe le Bon qui va favoriser l'ascension de la famille.

Il arrive à obtenir l'oreille du prince en devenant son plus proche conseiller, notamment dans la dernière décennie de son règne.
Il est né l'année où le pape Image du pape Boniface IX Boniface IX célèbre une Année sainte, sur décision de son prédécesseur, Image du pape Urbain VI Urbain VI.

En 1417, il commandait pour le service du duc Jean sans Peur une compagnie de 17 écuyers et 22 albalétriers.

Il reprit, en 1419, la ville de Roye, conjointement avec Fichier:Jean II de Luxembourg-Ligny.jpg Jean de Luxembourg, accompagna le duc au siège et à la prise de Crépy en 1420, et fut pourvu du gouvernement du Crotoy en la même année.

En 1421, Antoine de Croÿ combattit à la bataille de Mons en Vimeu
Il s'empara, en 1422, du château de Dompmart, qui avait appartenu à son aïeul maternel et accompagna Philippe de Bourgogne, lorsque ce prince alla, en 1423, au secours du duc de Brabant, auquel le duc de Glocester, Humphrey de Lancastre disputait ses états les armes à la main.

Au retour de cette expédition, le sire de Croÿ conduisit en Picardie sa compagnie, forte de 120 hommes d'armes et de 160 hommes de trait, et se trouvait à Amiens au mois d'Avril de la même année 1423, lorsque http://users.skynet.be/litterature/bruges/philippe_le_bon.jpg Philippe le Bon reçut dans cette ville le CoA dukes of Bretagne 1316-1514 (chivalric).svg duc de Bretagne
Jean V de Bretagne également connu sous le nom de Jean le Sage

en 1424 et 1425, le sire de Croÿ eut un commandement dans l'armée bourguignonne qui, sous les ordres du Filipodant.jpgcomte Philippe de Saint-Pol, s'opposa aux entreprises du duc de Glocester dans le Hainaut.

Le 15 juin 1427, le duc de Bourgogne fit don au sire de Croÿ de la ville de Nesle en Tardenois, qui avait appartenu à gui de la Personne, vicomte d'Acy, seigneur de Choisy-au-Bac (1er février 1405), seigneur de divers fiefs au bailliage de Vermandois (14 février 1405)

Le Seigneur de Croÿ commanda l'armée bourguignonne qui envahit la Hollande en 1428.

Le duc de Bourgogne le comprit au nombre des 24 chevaliers de la Toison d'Or dans la première promotion de cet ordre, faite à Bruges le 10 janvier 1429
1430 - Brevet n° 0001 - Philippe III "le Bon" de Bourgogne, duc de Bourgogne, fondateur et 1er chef souverain de l'ordre °1396 +1467


Antoine de Croÿ, à la tête de 900 hommes d'armes, entra dans le comté de Namur en 1430, attaqua et pris Florennes, soumit plusieurs autres places et obliga les Liégeois à demander la paix.

Le 11 novembre 1433, le sire de Croÿ eut l'honneur, avec le comte d'Etampes, de tenir sur les fonts de baptême le comte de Charolais (devenu Charles le Téméraire)

Il fut l'un des signataires de la paix d'Arras et, sans attendre l'arrivée de l'armée bourguignonne, il tenta une reconnaissance contre la place, à la tête de sa seule compagnie, composée des plus vaillants chevaliers de la Flandre et de la Picardie.

Mais la garnison anglaise fit une sortie tellement nombreuses, qu'il fut contraint de se replier jusqu'à Ardres.

Pendant le second siège de Calais, en 1438, le sire de Croÿ commanda avec le comte d'Etampes un corps de 5000 hommes.

  Le roi Charles VII lui donna la terre de Bar-sur-Aube le 4 juillet et le 27 du même mois, le duc d'Orléans lui vendit le comté de Château-Portien.

Le 7 février 1438, le roi de Sicile mit entre les mains du sire de Croÿ la terre de Clermont en Argonne, comme garantie de la somme de 10 000 écus, à laquelle montait la rançon de Jean de Rodemack qu'Antoine de Croÿ avait fait prisonnier à la bataille de Bullégneville le 4 juillet 1431.

Celui-ci acquit en outre le comté de Beaumont avec les villes de Roeux et de Chièvres, en Hainaut ainsi que la seigneurie de Montcornet en Thiérache.

Le 30 août 1439, il fut nommé conservateur de la paix faite entre le roi de Sicile et le comte de Vaudémont, et il assista à lille, en la même année, au banquet dans lequel le duc de Bourgogne fit voeu d'entreprendre une expédition à la Terre Sainte contre les Turcs

Nommé gouverneur et capitaine-général du comté de Namur en 1445, il eut ordre de lever des troupes pour s'opposer à celles d'Everard de la Marck, qui y exerçaient de grand ravages; ensuite il marcha avec le duc contre les Gantois révoltés en 1452

Le sire de Croÿ fut l'un des ambassadeurs que http://users.skynet.be/litterature/bruges/philippe_le_bon.jpg Philippe le Bon envoya au roi Charles VII, à Saint-Simphorien d'Auzon, le 27 novembre 1456, à l'effet de disculper le duc, qui avait donné asile à sa cour au dauphin, depuis Louis XI, et en même temps pour tenter de réconcilier ce prince avec le roi, son père

Telle fut l'origine des funestes démêlés entre http://users.skynet.be/litterature/bruges/philippe_le_bon.jpg Philippe le Bon et l'impétueux comte de Charolais, son fils.

Le sire de Croÿ, comme principal ministre du duc, et organe de ses volontés suprêmes, ne tarda point à devenir l'objet de la haine du jeune comte, que les conseillers perfides aigrissaient contre son père.
D'un autre côté,http://users.skynet.be/litterature/bruges/philippe_le_bon.jpg Philippe le Bon, âgé pour lors de 60 ans, paraissait devoir laisser bientôt sa succession à ce même prince, dont l'avènement devait être marqué par la disgrâce, et peut-être la perte du sire de Croÿ

Il n'est donc pas surprenant que ce seigneur se soit ménagé dans la personne du dauphin un appui d'autant plus légitime, qu'il était aussi vassal du roi de France pour plusieurs terres considérables

Louis XI parvint à la couronne le 15 août 1461

Il nomma aussitôt le sire de Croÿ grand-maître de son hôtel, et reçut son serment de fidélité, tant pour cette charge que pour les domaines qu'il possédait en France, le 7 septembre de la même année, hommage que le sire de Croÿ avait déjà prêté au roi Charles VII en 1451, 1455 et 1457


Pour attacher encore plus étroitement ce seigneur à son service et aux intérets d'une politique dont il se préparait à recueillir le fruit, Louis XI lui fit donation du comté de Guines, par lettres-patentes qui furent registrées au parlement le 18 décembre 1461

Dévoué au roi autant par reconnaissance que par devoir, Antoine de Croÿ employa son crédit près du duc http://users.skynet.be/litterature/bruges/philippe_le_bon.jpg Philippe le Bon pour obtenir de ce prince la restitution des villes  de Saint-Quentin, Corbie, Amiens, Abbeville et d'autres situées sur la Somme, engagées au duc par le traité d'Arras en 1435, mais dont le rachat avait été stipulé par l'une des clauses de ce traité

Cette négociation eut un plein succès et Louis XI recouvra ces places moyennant 400 000 écus

Le traité fut signé à hesdin dans les premiers mois de l'année 1463, malgré toutes les démarches faites par le comte de Charolais pour en empêcher la conclusion

  Louis XI, bien content d'avoir obtenu ce qu'il désirait, songea à récompenser le seigneur de Croÿ, qui l'avait si bien servi dans cette négociation.

D'abord il lui fit présent du comté de Guines, et en outre il lui donna la charge de maître de son hôtel

Repost 0
Published by Yann Sinclair - dans de Croÿ-Chimay
commenter cet article