Histoire

 

patrimoine

Image Hosted by ImageShack.us

géographie

Image Hosted by ImageShack.us

112 Cartes Postales 1900 de Tourcoing
1 Carte de Tourcoing en 1750
2 Livres anciens sur Tourcoing


Photos aériennes
de Tourcoing

 

 

histoire


Fichier:Blason comte fr Guines.svg
Comté de Guînes

Image Hosted by ImageShack.us
Maison de Craon
http://www.geocities.com/chasseursarenberg/motivation_du_livre_files/image003.jpg
Maison d'Arenberg

Fondation d'Aremberg


Maison de Ligne
Ligne
http://erwan.gil.free.fr/chroniqfamill/bourlet/blasons/beaufort-artois.gif
Maison de Beauffort
Image Hosted by ImageShack.us
Maison de Hormes

Maison de Mérode

Maison d'Oultremont

Fichier:d'oultremont.gif


Maison d'Harcourt

Maison de Limburg-Stirum
Limburg-Stirum
1 Maison de Gand-Alost (1081-1165)
2 Maison d'Alsace (1166)
image
3 Maison de Bourbourg (1166-1194)
image
4 Maison de Guines (1194-1293)

5 Maison de Mortagne (1294-1346)
5.1 L'imbriglio tourquennois (1346-1371)
6 Maison d'Audregnies
7 Maison de Joigny (1396-1491)

8 Maison de Lannoy (1491-1610)
 blason-hermine.jpg









9 Maison de Croy (1610-1789)
image004.jpg
 










 

galerie

Lundi 16 mai 2011 1 16 /05 /Mai /2011 00:00

La princesse Marie d’Orléans-Bragance, née princesse de Bavière a été inhumée au cimetière de Vassouras au Brésil.

 

La princesse décédée à l’âge de 95 ans, a été inhumée auprès de son époux et de son petit-fils le prince Pedro Luiz, décédé dans le crash de l’avion d’Air France qui reliait Rio de Janeiro à Paris.

 

 

Décès à Rio de Janeiro au Brésil de la princesse Marie d’Orléans-Bragance, née princesse de Bavière.

Née au château de Nyphembourg le 9 septembre 1914, la princesse Marie, Elizabeth, Franziska, Theresia, Josefa de Bavière était le deuxième enfant du prince Franz de Bavière (fils du dernier roi de Bavière) et de la princesse Isabelle de Croÿ.

En 1937, elle épousa le prince Pedro Henrique d’Orléans-Bragance (1909-1981) en présence de nombreux membres du Gotha. 

 Le couple eut 12 enfants, 29 petits-enfants et 10 arrières-petits-enfants. 

 

 

 

Par Famille de Croÿ
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 3 mars 2011 4 03 /03 /Mars /2011 00:00
DÉCOUVERTE
 
Le dernier témoin des trams urbains lausannois, retrouvé par hasard à Croy,
sera sorti de l’oubli aujourd’hui et demain par les passionnés du Blonay-Chamby.


le tram 36
© PHILIPPE DUBATH | Dans sa forêt de Croy, le tram 36 s’apprête à entamer un nouveau voyage.

Philippe Dubath

On peut aller aux champignons et tomber sur un tram centenaire. C’est ce qui est arrivé à l’ami d’un passionné de vieux trains. Il se baladait, à la fin de l’été dernier, nez au sol dans une forêt de Croy, près de Romainmôtier, où il a trouvé trois bolets honorables mais surtout un tram. Un vrai tram. Vieux, usé, déglingué, mais vrai quand même. Il en a parlé à son ami, membre de l’Association du chemin de fer - musée Blonay-Chamby, et c’était parti: les passionnés, donc fins connaisseurs, donc spécialistes, sont allés sur place et ont constaté que la petite merveille des bois de Croy était le dernier vestige du réseau urbain de trams lausannois. Tous les autres ont fini à la casse. Celui-là, le revenant, le Petit Poucet, a été construit en 1903, et il a roulé dans les rues de la capitale vaudoise jusqu’en 1940, en arborant fièrement sur sa proue le beau numéro 36, qui a mieux résisté au temps, aux pluies, à la neige, aux vents que la carrosserie, les stores, les garnitures et le bois qui faisaient son charme.

Mais comment est-il arrivé au milieu des chênes et des foyards, ce tram, et pourquoi n’a-t-il pas roulé plus longtemps? Alain Candellero, un de ces hommes dont le cœur bat pour les trains et les trams du passé, et qui est chargé des événements pour le Blonay-Chamby, explique: «Ce tram, après quelques années d’exploitation, a été vestibulé, c’est-à-dire doté de vitres pour s’adapter au climat lausannois, puis, plus tard, il a été éliminé parce qu’il manquait de puissance et ne pouvait tirer de remorque.» Donc, vers 1940, c’est fini pour le trente-six. Mais pourquoi est-il déposé en pleine forêt, où ses trois tonnes se sont peu à peu enfoncées dans l’humus? «La venue de sa carcasse avait sans doute une utilité. La seule certitude, c’est que pendant de nombreuses années, il a abrité des ruches. Mais depuis vingt ans, il est à l’abandon.»

Vide et seul, sans protection. Le pauvre 36 a vu ses boiseries pourrir (pas son joli plafond cintré, bien conservé), et ses tôles rouiller. Mais il a encore une gueule de tram, assez touchante pour que les «blonay-chambistes», avec cette foi épatante qui les anime, et avec l’appui des autorités de la commune, aient décidé de le sortir de sa forêt.

Exposé à Lausanne?
Le grand voyage commence aujourd’hui, lundi 1er mars. Ils vont installer devant lui des rails de chantier, le soulever avec des crics, glisser deux chariots sous son ventre, et ainsi l’amener jusqu’à la route où l’attendra un camion. Il sera chargé et partira ensuite dans un lieu destiné à le préserver. C’est là que tout se décidera. «Il y a plusieurs solutions, poursuit Alain Candellero. La première: l’exposer en l’état au musée de Chaulin. La deuxième: restaurer et ne conserver qu’une cabine de conduite. La troisième: le reconstruire avec des moyens financiers et logistiques externes. Cela en vaudrait la peine car il est vraiment le témoin, le vestige unique de cette escouade de vingt-cinq véhicules alors numérotés de 30 à 54 qui circulaient dans Lausanne. Mais, avant tout, il faut que notre assemblée, tout prochainement, valide notre élan en faveur de ce tram.»

Et puis, Alain Candellero et ses amis ont un projet pour fin mai: «Amener ce tram en ville de Lausanne, le présenter à la population un jour de marché, ou à l’occasion d’une manifestation populaire, sur sa remorque. Il le mérite bien!»

En savoir plus: www.blonay-chamby.ch

Par Yann Sinclair - Publié dans : ACTUALITE
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 11 février 2011 5 11 /02 /Fév /2011 00:00

Parenté


 

Joseph de Croÿ, duc d'Havré est un ancêtre à la 6e génération de Guillaume de Croÿ.

  • 1 branche.
Joseph de Croÿ, (Joseph Anne Auguste Maximilien de Croÿ d'Havré)  duc d'Havré Député aux États Généraux de 1789. Né le 12 octobre 1744 - Décédé le 14 octobre 1839 à l'âge de 95 ans
& Mariée le 20 février 1762 avec
Adélaïde de Croÿ Née le 6 décembre 1741 - Décédée le 25 avril 1822 à l'âge de 80 ans
 |
Adélaïde de Croÿ Née le 10 juillet 1768 - Décédée le 3 septembre 1846 à l'âge de 78 ans
& Mariée le 12 avril 1788 avec
Emmanuel de Croÿprince de Solrele 7 juillet 1768 - Décédé le 24 janvier 1848 à l'âge de 79 ans
 |
Constance de Croÿ (Constance Anne Louise de Croÿ) Née le 19 août 1789 - Décédée le 2 décembre 1869 à l'âge de 80 ans
&  Marié le 3 septembre 1810 avec
Ferdinand, prince de Croÿ et de Solrele 31 octobre 1791 - Décédé le 4 septembre 1865 à l'âge de 73 ans
|
Juste de Croÿprince de Solrele 19 février 1824 à Paris - Décédé le 7 décembre 1908 à Bruxelles à l'âge de 84 ans
 & Marié le 28 septembre 1854 à Bruxelles avec
Madeleine d'Ursel (Marie Joséphine Madeleine d'Ursel) Née le 17 septembre 1833 à Bruxelles - Décédée le 18 avril 1885 à Bruxelles à l'âge de 51 ans
|
Charles,(Charles Joseph Henri Marie de Croÿ) prince de Croÿ et de Solrele 14 mai 1869 - Décédé le 29 mai 1943 à l'âge de 74 ans
& Marié le 15 avril 1896 à Rumillies  avec
Mathildecomtesse de Robiano Née le 6 février 1868 à Rumillies - Décédée le 19 septembre 1946 à l'âge de 78 ans
|
Emmanuel, (Emmanuel Marie Joseph Pierre Gérard de Croÿ) prince de Croÿle 24 avril 1908 à Rumillies - Décédé en 1997 à Brussels à l'âge de 89 ans
 & Marié le 7 août 1944 à Rumillies  avec
Nicole de Marnix de Sainte-Aldegonde Née le 25 juin 1919 à Overyse
|
Guillaume de Croÿle 10 avril 1950 à Rumillies

Marié le 16 décembre 1989 à Venezia  avec Isabella von Collalto und San Salvatore Née le 26 avril 1960 à Frankfurt a/Mein
|
Par Yann Sinclair - Publié dans : ACTUALITE
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 11 février 2011 5 11 /02 /Fév /2011 00:00

Parenté


 

Joseph de Croÿ, duc d'Havré est un ancêtre à la 6e génération d'Elisabeth de Croÿ.

  • 1 branche.
Joseph de Croÿ, (Joseph Anne Auguste Maximilien de Croÿ d'Havré) duc d'Havré. Député aux États Généraux de 1789. Né le 12 octobre 1744 - Décédé le 14 octobre 1839 à l'âge de 95 ans
 & marié le  le 20 février 1762 avec
Adélaïde de Croÿ. Née le 6 décembre 1741 - Décédée le 25 avril 1822 à l'âge de 80 ans
|
Adélaïde de Croÿ Née le 10 juillet 1768 - Décédée le 3 septembre 1846 à l'âge de 78 ans
 & Mariée le 12 avril 1788 avec
Emmanuel de Croÿprince de Solre. Né le 7 juillet 1768 - Décédé le 24 janvier 1848 à l'âge de 79 ans
|
Constance de Croÿ (Constance Anne Louise de Croÿ) Née le 19 août 1789 - Décédée le 2 décembre 1869 à l'âge de 80 ans
&  Marié le 3 septembre 1810 avec
Ferdinand, prince de Croÿ et de Solrele 31 octobre 1791 - Décédé le 4 septembre 1865 à l'âge de 73 ans
|
Emmanuel, prince de Croÿ et de Solre Né le 13 décembre 1811 - Décédé le 16 janvier 1865 à l'âge de 53 ans
 & Mariée le 14 juillet 1841 à Dülmen avec
Léopoldine, princesse de Croÿ Née le 9 août 1821 - Décédée le 26 mai 1907 à l'âge de 85 ans
 |
Alfred-Emmanuel de Croÿ, prince de Croÿ-Solre. Né le 13 mars 1842 à Dülmen - Décédé le 21 mai 1888 à Bruges à l'âge de 46 ans
&  Mariée le 12 janvier 1875 à Londres avec
Elizabeth Mary Parnall Née le 29 décembre 1855 à Landhearn  Décédée le 7 septembre 1912 à Belignies à l'âge de 56 ans
|
Léopold de Croÿ (Léopold Marie Charles Edouard Emmanuel de Croÿ), prince de Croÿ-Solrele 20 février 1877 à San Remo, Italie - Décédé le 22 décembre 1965 à St-Benin-d'Azy, 58 à l'âge de 88 ans
 & Marié le 23 octobre 1918 à Paris 7ème avec
Jacqueline de Lespinay (Jacqueline Claire Marie Denyse de Lespinay) Née le 9 mars 1889 à Chantonnay (85) - Décédée le 13 septembre 1977 à St-Benin-d'Azy (58) à l'âge de 88 ans
 |
Elisabeth de Croÿ (Elisabeh Marie Claire Léopoldine Jacqueline de Croÿ). Née le 13 décembre 1921 à Saint-Benin d'Azy (58)
Par Yann Sinclair - Publié dans : ACTUALITE
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 11 février 2011 5 11 /02 /Fév /2011 00:00
Le Château de Groussay a été construit en 1815 pour la Duchesse de Charost, la fille de Madame de Tourzel, gouvernante des enfants du roi Louis XVI et de Marie-Antoinette.

Henriette Adélaïde du Bouchet

  • Décédée en 1837

Parents

Le 16 juillet 1789, Louise-Elisabeth de Croy d’Havré, veuve du marquis de Tourzel, était nommée « gouvernante des Enfants de France » après la démission et le départ en émigration de la duchesse de Polignac, précédente titulaire de cette prestigieuse charge. Par une faveur particulière et une marque de bonté toute à fait exceptionnelle du roi Louis XVI et de la Reine Marie Antoinette, Mme de Tourzel obtint de garder auprès d’elle sa dernière fille non mariée et non présentée – ce qui était contraire aux usages de l’étiquette de la Cour , où la Gouvernante des Enfants de France – grand officier de la Couronne – abandonnait tout, y compris sa propre famille et ses propres enfants , pour se consacrer tout entière, vingt quatre heures sur vingt quatre , aux enfants du Roi, dont elle devenait la garante auprès du roi et de l’Etat.

Elle accompagne la famille royale dans sa fuite à Varennes avec un passeport, où elle joue le rôle de la baronne de Korff.

Le Château de Groussay

Situé à Montfort l'Amaury près de Rambouillet dans les Yvelines 

Le Château de Groussay, à moins de 50 kms de Paris a été construit en 1815 par la Duchesse de Charost, la fille de Madame de Tourzel, gouvernante des enfants du roi Louis XVI et de Marie-Antoinette.

Racheté en 1938 par Charles de Beistegui, esthète inspiré, Groussay s'agrandit en 1952 de deux ailes dont l'une conduit au théâtre et de " Folies " conçues avec la complicité des artistes Emilio Terry et Alexandre Serebriakoff.

L'ensemble est classé "Monument Historique " depuis 1993.

Racheté en 1938 par Charles de Beistegui, esthète inspiré, Groussay s'aggrandit en 1952 de deux ailes dont l'une conduit au théâtre et de "Folies" ou fabriques conçues avec la complicité des artistres Emilio Terry et Alexandre Serebriakoff et des architectes Desbrosses et Costi. La transformation du château et la création de "fabriques" se sont porusuivies jusqu'à la mort de Charles de Beistegui en 1970. L'ensemble est classé monument historique depuis 1993. Son nouveau propriétaire qui le restaure depuis 2001 a décidé de l'ouvrir au public.

 

Par Yann Sinclair - Publié dans : ACTUALITE
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Bonjour & Bienvenue

 

http://imageshack.us/
Vous êtes actuellement
ami(s)
Compteur gratuit
http://imageshack.us/

  contact

 

http://www.edenparc.eu/files/users/3/8/4/0/1/1/8/livre_20d_20or.gif
Le livre d'Or... Réveillez-le !!!

 

 

Calendrier

Janvier 2015
L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  
<< < > >>

Livres

Histoire des Seigneurs
de Tourcoing
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés